Le Festival du Jardin du Michel : déjà 10 ans !

En juin 2014, le Festival du Jardin du Michel (JDM), qui se tient chaque année à Bulligny, fêtera ses 10 ans… comme notre boutique Cartridge World à Nancy ! C’est l’occasion d’un retour sur son histoire, ses engagements, et son partenariat fidèle avec Cartridge World.
jardindumichel

Le JDM : le Festival des musiques actuelles

En 10 ans, le Festival du Jardin du Michel a su s’imposer parmi les rendez-vous essentiels des amateurs de musiques actuelles (hip-hop, reggae, fusion, rock, r’n’b). A l’origine, le « Festival à cent balles » se consacre essentiellement au rock, sur l’impulsion de son cofondateur et actuel président, Thierry Berneau.

Par la suite nommé le Festival du Jardin du Michel, en hommage à Michel Legrand, bénévole de toujours qui prêta son propre jardin pour la première édition, l’événement s’ouvre à différents styles musicaux – et l’on remarque la qualité de son impeccable sélection.

Si le Festival grandit en terme de fréquentation, accueillant 23 000 visiteurs en 2012, son

L'Affiche 2013

L’Affiche 2013

affiche a toujours été remarquable : dès 2005, le JDM accueillait Matmatah, No One is Innocent, Jamait ou Déportivo… entre autres.

Et depuis, on ne compte plus les têtes d’affiches, de Jacques Higelin à Asian Dub Foundation, des BBBrunes à Cypress Hill ou AaRON, qui se sont produites au JDM ! 

Mais le JDM, ce sont aussi des découvertes, de nouveaux groupes soutenus par divers dispositifs – comme la fédération De Concert ! ou le projet Multipistes, qui accompagnent des groupes émergents de la Grande Région – avec la volonté d’asseoir une scène musicale de qualité en Grande Région, pour une identité culturelle commune renforcée. Ainsi, en 2013, le dispositif Multipistes a-t-il soutenu trois groupes présentés par le JDM : Hoboken Division, Mutiny On The Bounty et Roscoe.

Une ambiance conviviale, un éco-festival

Le JDM sait accueillir ses festivaliers ! Avec 3 jours, 3 scènes et 45 spectacles (!) en 2013, leur soif de musique live est étanchée… mais pas seulement. Car le JDM, c’est aussi, depuis l’édition 2012, la Cabane du Michel, un nouvel espace scénique dédié aux arts de la rue : parades circassiennes, jongleurs, performances musicales et décalées, DJ Sets en fin de soirées…

Une scène diurne en 2012

Une scène diurne en 2012

Autour du festival, les actions culturelles se multiplient : spectacles pour les primaires, chorales montées en partenariat avec la Maison de Retraite de Colombey les Belles et la Compagnie des soeurs Tartellini, échanges épistolaires entre l’école primaire de Bulligny et l’école spécialisée de Flavigny-sur-Moselle… Chez Michel, aucun public n’est oublié !

Les festivaliers venus de loin sont accueillis en camping (d’une capacité de 7500 places), avec la volonté d’améliorer l’accueil au fil des années. Ainsi, lors de la dernière édition, a-t-on pu profiter au camping d’animations après les concerts, de stands de restauration, de douches et sanitaires en nombre suffisant…. pour un tarif ultra compétitif de 3 euros par campeur.

Enfin, le JDM se place dans le lignée des Eco-Festicals : des festivals écologiques et durables, qui respectent leur environnement. Toilettes sèches, gobelets réutilisables, stands de sensibilisation et de prévention, espaces dédiés au développement durable… de nombreuses opérations font du JDM un festival de pointe en la matière.

Le verre est interdit sur le camping, et la limitation des déplacements automobiles individuels fortement encouragée : train, navette gérée par le JDM, billets de train à tarif préférentiel depuis toutes les gares de Lorraine, covoiturage : tous les moyens sont bons pour minimiser l’impact de nos déplacements sur l’environnement.

Le JDM et Cartridge World : un partenariat au long cours

Directeur des trois boutiques Cartridge World de Nancy, Hugues Comte est aussi un partenaire fidèle du festival JDM, qu’il a connu à ses débuts… en tant que spectateur, puis, de fil en aiguille, membre du staff organisateur.

S’il n’est plus, aujourd’hui, directement impliqué dans l’organisation du festival, M. Comte garde une affection particulière pour cet événement : « J’ai tout de suite aimé le JDM parce que l’ambiance y est excellente : joyeuse, festive, grâce à l’investissement de gens formidables, passionnés. Le fondateur, Thierry Berneau, a toujours été quelqu’un de très sympa, hyper disponible, et prêt à tout faire pour que le JDM vive et grandisse. Aujourd’hui, c’est un des plus gros festivals de la région, qui continue à grimper, de plus en plus reconnu ».

Une scène nocturne

Depuis 5 ans, Cartridge World fait partie des partenaires privés du JDM. Cartridge World et le JDM ont ainsi créé un flyer commun (pile pour l’un, face pour l’autre), distribué sur toute la Lorraine lors de la première campagne de promotion du festival, chaque année. Cartridge World Nancy figure aussi en bonne place dans le magazine du Festival.

Cette année, le JDM va faire les choses en grand pour sa dixième édition… nous avons hâte de connaître le programme des festivités, que nous partagerons, bien entendu, avec nos lecteurs !

http://www.jardin-du-michel.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *